Entretien avec Louis Perron à propos de la refonte du site de Radio-Canada

30.03.2017

Louis Perron est premier chef de produit à la direction des Médias numériques de Radio-Canada, en charge du projet UniT de refonte du site du diffuseur public.

En quoi consiste le projet UniT ?

Le projet UniT, c’est la refonte complète de Radio-Canada.ca. Le site nécessitait une mise à jour visuelle et technique pour répondre aux besoins de nos utilisateurs ainsi qu’à un marché de plus en plus compétitif. Il fallait organiser autrement le développement des différentes équipes de production à l’interne afin de favoriser la collaboration. Ceci nous permet d’être plus efficaces et de travailler avec un produit plus facile à faire évoluer.

Nous misons également sur la promotion transversale des contenus dans un environnement multimarque. Ceci permet de faciliter la découvrabilité des nombreux contenus que nous produisons. Toutes les marques de Radio-Canada, tant ICI Télé qu’ICI Première ou l’information produisent des contenus d’une grande profondeur qui se trouvent souvent noyés dans l’actualité. Il s’agit ici d’améliorer leur visibilité.

De plus, il est contre-productif de ne pas utiliser des bases techniques et des codes visuels communs pour chaque plate-forme. Il faut plutôt miser sur une base commune qui sera en développement continu, qui s’adapte aux plates-formes et où l’utilisateur s’y retrouvera facilement.


Comment votre relation avec les utilisateurs se traduit-elle ?

Nous souhaitons vraiment nous connecter aux utilisateurs. Ils sont au cœur de cette réflexion. Avant de commencer le projet, nous avons fait des tests utilisateurs pour connaître comment les produits numériques de Radio-Canada étaient perçus et évaluer la notoriété de Radio-Canada.

Ensuite, les fondements du produit UniT ont été créés en adressant les besoins et améliorations relevés lors des tests. Nous avons fait une première ébauche de produit et, au fur et à mesure de son évolution, nous avons validé la réception de ces nouveaux concepts de manière continue à l’aide de nouveaux tests utilisateurs.

Cette façon de procéder a été longue à instaurer dans notre secteur, mais maintenant elle est là pour rester, car elle sert tout aussi bien l’utilisateur, le produit que l’organisation.


Pouvez-vous énumérer les objectifs liés à ce projet fédérateur ?

Les objectifs qui nous guident visent la visibilité des contenus, qui doivent être disponibles partout, de manière adaptative sur tous les appareils. Nous souhaitons également bonifier l’offre de contenu selon l’environnement de l’utilisateur, par la personnalisation passive et active, en lui offrant, par exemple, des choix régionalisés, ou encore en lui proposant des contenus basés sur ses champs d’intérêt.

Nous souhaitons aussi séparer la publicité des autopromotions pour clarifier l’offre de Radio-Canada. Nous souhaitons aussi une certaine flexibilité au niveau de la mise en valeur visuelle des contenus pour les équipes éditoriales afin qu’elles ne dépendent pas de la production. Finalement, nous désirons mettre de l’avant les différentes marques de Radio-Canada.


Quelles sont les prochaines étapes pour UniT ?

La version bêta du projet a été mise en ligne le 29 mars 2017. Par la suite, il s’agit de maintenir le dialogue avec l’utilisateur pour faire évoluer le produit. Nous souhaitons aller plus loin dans la personnalisation et la régionalisation, car nous croyons que ceci contribuera à améliorer l’engagement de l’utilisateur envers notre produit.


Merci de partager avec nous ce qui vous rend le plus fier.

De travailler chez Radio-Canada ! Aux Médias numériques de Radio-Canada, nous avons la chance de travailler sur des projets qui bénéficient d’une grande visibilité. Lorsqu’un produit est mis en ligne, nous recevons beaucoup de rétroaction de nos proches, nos amis et nos collègues. Je suis extrêmement fier de faire partie de l’évolution de ces produits numériques et particulièrement de l’aspect collaboratif avec les utilisateurs.


Propos recueillis par Dominique Gagné, Directrice, Intelligence d'affaires numériques, Médias numériques de Radio-Canada