La RTBF va sous-titrer ses programmes de prime-time

03.04.2016

En tant que service public, la RTBF est soumise à l’obligation de proposer son journal télévisé en langue des signes et de sous-titrer une partie de ses programmes à destination des personnes sourdes et malentendantes mais aussi d’un nouveau public grandissant en Belgique, celui des primo-arrivants désireux d’apprendre le français.

Depuis le 21 mars, la cellule Access de la RTBF a considérablement augmenté son offre de programmes sous-titrés. Elle a en effet investi dans une nouvelle technologie de reconnaissance vocale, le programme Dragon, qui permet le sous-titrage instantané sans passer par l’étape de la frappe sur clavier.

Lors de rencontres avec les associations de sourds et malentendants, la RTBF a découvert qu’il y avait une forte demande de sous-titrage en temps réel de grandes émissions fédératrices comme The Voice ou des rencontres sportives. C’est la raison pour laquelle la RTBF a décidé de sous-titrer désormais par le biais de la reconnaissance vocale l’ensemble des programmes diffusés en prime-time sur sa principale chaîne de télé, La Une.

En plus des programmes d’information diffusés en début de soirée (le journal télévisé et On n’est pas des pigeons), cela concernera donc à la fois les films, les fictions françaises ou les séries anglo-saxonnes, les séries belges, The Voice, les magazines d’information (Questions à la Une, Devoir d’enquête) et d’autres magazines « maison » comme Le Jardin extraordinaire et Une brique dans le ventre.

Grande nouveauté dans la nouveauté : tous les matches des «Diables rouges» (l’équipe nationale de Belgique) disputés lors de l’Euro 2016 en juin bénéficieront aussi de ce nouveau procédé.

Jean-François Lauwens, RTBF