La RTS met à l’essai une chaîne de e-sport sur Twitch

12.02.2020

Le 20 janvier dernier à 20h20, la RTS s’est lancée dans un projet audacieux en proposant sa propre chaîne de e-sport sur la plateforme de diffusion Twitch. Une équipe composée de passionnés va participer à cette aventure qui se déroulera sur une période test d’au moins trois mois. Objectif : passer la barre des 2.000 followers d’ici à fin avril.

Le phénomène e-sport connaît un incroyable développement depuis déjà quelque temps, en particulier aux Etats-Unis (99,6 millions de spectateurs pour la finale eSport de League of Legends). L’Europe et la Suisse étant désormais aussi touchées par ces déploiements, l’unité Jeune public, Musique et Humour a réfléchi à l’intérêt pour la RTS de prendre part à ce marché, concernant principalement le public jeune (15-35 ans).

Ainsi, depuis novembre dernier, une équipe de passionnés a pris ses quartiers dans une ancienne régie TV de la RTS, réaménagée de manière intelligente et peu coûteuse, pour en faire un lieu entièrement dédié à l’univers du e-sport.

Durant une période d’essai d’au moins trois mois, la RTS aura donc sa chaîne sur la plateforme Twitch. RTS eSport y proposera quotidiennement jusqu’à quatre heures de directs consacrés à l’univers des jeux vidéo, en parallèle de leur diffusion sur RTS.ch.

«Nous ferons des interviews de sportives et de sportifs romands, des tests de jeux, la retransmission d’événements qui se déroulent en Suisse ou dans le monde et des reportages consacrés à la culture entourant l’e-sport et les jeux vidéo», décrit le chef du projet, Arthur Anglade. Cette chaîne de e-sport diffusera également en direct l’émission radio de Couleur 3 Point Barre, avec laquelle ils travaillent en étroite collaboration.

 



Une véritable attente de la part des gamers suisses

À terme, Arthur Anglade nourrit de plus grandes ambitions : «Si le projet peut continuer, nous souhaiterions proposer une plateforme vraiment complète, où l’on pourra organiser des tournois de eSport régionaux, voire nationaux. Nous pourrions aussi créer une ligue nationale, ou du moins participer à sa création ! Je crois qu’il y a une véritable attente de la part des gamers suisses.»

Toutefois, pour que le projet perdure, il doit susciter l’intérêt du jeune public romand auquel il est destiné. Pour Arthur Anglade et son équipe, l’objectif est clair et il est chiffré : passer le cap des 2.000 followers d’ici à fin avril ! Une semaine seulement après son lancement, la chaîne de eSport RTS avait déjà dépassé ce chiffre, ce qui nous permet de mesurer dès lors le succès de cette opération.

 

Tanguy Roulin (RTS)