Nos commissions

Force vive de l'association, les quinze commissions radio, TV et mixtes des MFP sont le lieu privilégié de toutes les rencontres et tous les échanges.

Les commissions des Médias Francophones Publics

  • Les commissions Radio

    Les spécialistes de chaque partenaire mettent en commun leur expérience quotidienne.

    • Alex Benjamin

      Premier chef, programmation ICI Musique (Radio-Canada), Président de la commission Musique des MFP

      « La commission Musique classique des MFP est d'abord et avant tout un lieu de partage, une table de discussion autour de laquelle s'échangent idées et réflexions sur la musique classique à la radio publique, sur comment elle peut continuer à s'y épanouir dans un contexte de forte compétition numérique. Éléments de programmation et styles d'animation pertinents pour un public du XXIe siècle, partage d'émissions porteuses, soutien à la relève via le Prix Jeune Soliste MFP, développement de projets spéciaux collaboratifs qui s'étendent sur les diverses plateformes qui nous sont accessibles, voilà quelques-uns des thèmes abordés lors de nos rencontres. »

    • Ambroise Jolidon

      Chef d’antenne de RTS La 1ère, Président de la commission Programmes des MFP

      « Cette commission se veut un endroit d’émulation où les professionnels échangent pour imaginer les pistes du succès, tant en termes de programmes linéaires que d’audio à la demande. Nous y partageons des contenus à longueur d’année ou de manière plus ponctuelle pour offrir à nos auditeurs une diversité de tons et de points de vue. Nous y cherchons les pistes d’efficience que le service public se doit d’explorer. C’est aussi un groupe de passionnés où l’envie et l’enthousiasme n’ont rien à envier au professionnalisme ! »

    • Pierre-Han Choffat

      Rédacteur en chef adjoint de l’actu radio RTS, Président de la commission Info (radio) des MFP

      « À l’heure des grands chambardements médiatiques, à l’heure des tâtonnements pour conquérir nos publics sur toutes les plateformes, nos échanges d’expérience sont plus précieux que jamais. Une source d’inspiration inestimable pour renforcer les liens que nous avons tissés entre nos rédactions par nos productions communes. »

  • Les commissions TV

    Huit commissions spécialisées abordent le futur du média télévision.

    • Emmanuelle Guilcher

      Directrice de la programmation de France 2, Présidente de la commission Grilles des MFP

      « La commission Grilles réunit les directrices et directeurs de programmation des chaînes et se propose de faire le point et de réfléchir sur les grandes stratégies programmatiques, les déplacements de consommation, le futur de la programmation dans un univers toujours plus digitalisé. Il permet de trouver ensemble des solutions à des problèmes communs, mais aussi de s’améliorer réciproquement par l’échange des meilleures pratiques des uns et des autres. »

    • Massimo Lorenzi

      Rédacteur en chef des Sports à la RTS, Président de la commission TV Sport des MFP

      « La très grande complexité de la négociation et de l’achat des droits de diffusion du sport en TV fait qu’au sein de la commission Sport les réalités varient grandement entre nous d’un pays à l’autre. Autre variable de taille : la concurrence que nous affrontons sur nos marchés respectifs. Cependant, malgré nos différences, un fait demeure et nous concerne tous intensément : les pressions de plus en plus fortes sur le service public dans le domaine du sport. Aussi, compte tenu de nos réalités et de nos positionnements différents sur nos marchés, le sens des rencontres de notre commission se trouve d’abord dans l’échange de nos perceptions sur l’évolution non seulement du traitement du sport sur nos antennes, mais plus encore sur l’accès du sport en lui-même en tant que matière aussi prisée que coûteuse. Se pose donc la question de nos diverses stratégies pour le maintien d’une offre crédible et solide sur le service public. Enfin, un autre point réside dans la manière de collaborer entre nous, malgré, ici aussi, nos grandes différences d’approches liée à notre zone géographique, notre public et nos moyens. »

    • Christine Reinaudo

      Responsable nouveaux formats Jeunesse de France TV, Présidente de la commission Jeunesse des MFP

      « Depuis deux ans, les membres de la commission Jeunesse travaillent de façon étroite et collaborative sur la série d’animation #DansLaToile, qui aide les enfants à adopter des comportements plus responsables sur le numérique. Nos commissions sont toujours riches en échanges et stimulantes. L’innovation technologique dans les contenus est au cœur de notre réflexion pour conquérir le public enfant. Se nourrir des dernières recherches sur les neurosciences en lien avec l’apprentissage, trouver de nouvelles approches afin d’anticiper l’évolution des usages de nos cibles… pour amener de nouvelles formes d’écriture, de narration, d’histoires pour faire rayonner et transmettre la culture francophone. Notre attention se porte constamment sur les sujets qui touchent l’avenir des enfants. Nous avons une double réflexion : globale sur l’ensemble du public jeunesse mais aussi plus segmentée à destination de chaque public jeunesse dans toute sa diversité. Nous relevons ensemble les défis du numérique ! »

    • Jean-Pierre Jacqmin

      Directeur de l'information et des sports à la RTBF, Président de la commission TV Info des MFP


      « Les formats que nous partageons ou reprenons dans nos émissions et plates-formes d'information sont bien là pour témoigner que nos réunions sont d'abondantes sources d'inspiration. Nos yeux du 20 heures deviennent ici des scans, nos pigeons deviennent migrateurs et les templates de nos infographies sont si souvent cousins, voire frères. »

    • Caroline béhar

      Directrice des Documentaires de France 5, Présidente de la commission TV Documentaires des MFP

      « La commission Documentaires travaille dans un esprit très riche et constructif avec une envie d’échange et de collaboration forte. Nous sommes tous conscients des enjeux majeurs du genre documentaire pour chacun des partenaires (financements internationaux, capacité de toucher des cibles plus jeunes avec des dispositifs numériques, renouvellement des écritures) et échangeons sur nos différentes stratégies dans un univers en perpétuelle mouvance. »

    • Eric Monami

      Responsable de la thématique Société à la RTBF, Président de la commission Magazines des MFP

      « Avec l’émergence des réseaux sociaux et des offres OTT, le monde médiatique est depuis quelques années en pleine ébullition. La “délinéarisation” s’est imposée à nous et une prolifération de contenus s’est répandue à travers la planète. Produire des contenus et les diffuser est à la portée de tout un chacun. Ce constat nous oblige à nous repositionner et conduit les groupes audiovisuels historiques à se transformer pour s’adapter. A la RTBF, le choix a été de penser les contenus en fonction de différents types de publics représentatifs de la population et de les concevoir tant en radio, TV que pour le Web. Dans ce monde digital, nous produisons des contenus linéaires et/ou non linéaires. Le public détermine sur quelles plateformes, sur quels écrans et quand il les consomme. Face à cette mutation de la consommation de contenus, il existe un risque majeur au travers de la profusion notamment des fakes news. En tant que service public, plus que jamais notre plus-value sera la garantie de l’information que l’on délivre. Mais au-delà de ce premier réflexe, notre expertise et notre savoir-faire devront se concentrer sur la proximité et le local. Notre force sera de mettre en avant la vraie vie, la vie de réalité telle que la vivent nos publics de tous âges. Enfin, les jeunes générations que nous devons conquérir apprécient l’authenticité. Depuis plusieurs mois, le développement durable est devenu une de leurs priorités. Comment, nous médias de service public, allons-nous apporter des réponses à leurs interrogations dans ce monde “délinéarisé” ? »

    • Céline Limorato

      Responsable des programmes non linéaires, Direction Jeux, Variétés et Divertissement de France TV

      La commission Divertissements, Jeux, Variétés se donne une mission : voir, échanger et questionner les programmes des médias francophones publics. Le divertissement s’incarne dans différents formats qui trouvent eux-mêmes leur déclinaison en fonction des territoires et des pays. En mutualisant ces contenus, les diffuseurs responsables de ces programmes s’enrichissent de ces multiples approches. Un échange destiné à inspirer les futures créations ou, pourquoi pas, à créer des programme communs entre les diffuseurs.

       

    • André Béraud

      Directeur de la Fiction de Radio-Canada, Président de la commission Fiction des MFP

      Visionnements, partage d'expériences et d'expertises, petits trucs et secrets de fabrication : les menus des travaux de la commission Fiction sont riches et variés, toujours placés sous le signe du partage et de la confiance.

  • Les commissions mixtes

    La convergence des médias est déjà une réalité pour ces groupes qui réunissent radio, TV et Web.

    • Tiziana Cramerotti

      Directrice de la Formation de France Télévisions, Présidente de la commission Formation des MFP

      « Tous les membres de la commission Formation sont heureux et honorés de concourir dans leur domaine à l’enrichissement des échanges au sein de l’association Les Médias Francophones Publics. Adossée aux commissions de contenus, la stratégie des formations pourra encore mieux accompagner la différence et l’excellence de l’offre des médias publics via, entre autres, des synergies de formations transversales, toujours au service de l’image, du son et du sens. »

    • Louise Monaux

      Responsable des Relations avec les publics à la RTBF, Présidente de la commission Médiation des MFP

      « Pour les médias de service public, la relation avec les publics passe aussi par la médiation. Comment peut-elle apporter toute sa valeur dans un environnement médiatique en constante évolution, confronté à la crise de confiance des médias traditionnels et aux fake news ? Comment peut-elle s’adapter aux nouveaux usages, des jeunes en particulier et remplir pleinement son rôle ? La médiation se définit comme une communication spécifique qui a pour objectif l’échange constructif et l’enrichissement mutuel. La commission des médiateurs s’appuie sur ce principe. D’une part, en réfléchissant ensemble aux spécificités de la médiation dans les médias audiovisuels de service public ; d’autre part, en partageant leurs expériences quant aux multiples formes que la médiation peut prendre pour apporter aux différents médias et aux publics auxquels ils s’adressent toute sa valeur ajoutée. »

    • Florent Dumont

      Directeur des études et du marketing antenne de France TV, Président de la commission Études des MFP

      « Face à l’évolution rapide des usages, en particulier chez les publics les plus jeunes, et au renforcement de la concurrence, linéaire ou non linéaire, nationale ou internationale, les services audiovisuels publics francophones se voient confrontés à des défis communs. Placer le public et ses attentes au cœur de la réflexion semble plus primordial que jamais. À ce titre, un partage régulier d’expériences, tant sur l’évolution de la mesure quantitative et qualitative de nos performances, que sur les grandes orientations stratégiques de nos sociétés, se révèle indispensable. Il peut prendre la forme de sessions plénières lors de nos rencontres annuelles ou de collaborations bilatérales ou multilatérales tout au long de l’année. S’appuyer sur le réseau des Médias Francophones Publics est utile pour chacun des membres de la commission Études et Recherche, afin de toujours conseiller au mieux les directions de nos entreprises respectives. »

    • Anne-Paule Martin

      Cheffe de l’Offre en ligne de la RTS, Présidente de la commission Numérique des MFP

      « Les membres de la commission Numérique sont au cœur de la transformation des diffuseurs publics. Lors des rencontres, ils partagent, s’inspirent mutuellement, coopèrent et tissent aussi des alliances stratégiques. Leurs enjeux sont nombreux : distribution non linéaire, plateformes tierces, nouveaux formats narratifs, exploitation des données des utilisateurs, personnalisation des offres, recommandation de contenus ou assistants vocaux, pour n’en citer que quelques-uns. »

Les réunions des commissions

Ces rendez-vous croisés consistent en deux journées et demie de travail dont une journée et demie est consacrée aux activités intra-commissions et une journée aux activités inter-commissions, c’est-à-dire de manière croisée avec des commissions radio ou TV, autour d’un projet identifié et circonscrit en amont.

Des représentants de la commission Multimédia accompagnent chaque rencontre afin d’intégrer une dimension numérique native aux projets envisagés.

Les trois commissions radio se réunissent au rythme de deux fois par an, la première rencontre s’organisant de manière croisée avec des commissions télé, la seconde réunion étant indépendante.

Cette seconde réunion se tient durant deux jours à la convenance de chacune des commissions radio, qui peuvent mettre à profit un événement professionnel majeur existant pour se réunir (ex. : les Radiodays).

Les commissions télé se réunissent également deux fois par an : la première de manière croisée avec des commissions radio ; la seconde autour d'un projet de coproduction ayant émergé lors de la première réunion.

A l’instar des secondes réunions indépendantes des commissions radio, celles des commissions télé sont préférentiellement organisées en marge d’événements réunissant naturellement les membres de certaines commissions : le Midem, l'Eurovision, les festivals Séries Mania ou celui du Film d'animation d'Annecy, etc.