Magazines

Eric Monami

Responsable de la thématique Société à la RTBF, Président de la commission Magazines des MFP

« Avec l’émergence des réseaux sociaux et des offres OTT, le monde médiatique est depuis quelques années en pleine ébullition. La “délinéarisation” s’est imposée à nous et une prolifération de contenus s’est répandue à travers la planète. Produire des contenus et les diffuser est à la portée de tout un chacun. Ce constat nous oblige à nous repositionner et conduit les groupes audiovisuels historiques à se transformer pour s’adapter. A la RTBF, le choix a été de penser les contenus en fonction de différents types de publics représentatifs de la population et de les concevoir tant en radio, TV que pour le Web. Dans ce monde digital, nous produisons des contenus linéaires et/ou non linéaires. Le public détermine sur quelles plateformes, sur quels écrans et quand il les consomme. Face à cette mutation de la consommation de contenus, il existe un risque majeur au travers de la profusion notamment des fakes news. En tant que service public, plus que jamais notre plus-value sera la garantie de l’information que l’on délivre. Mais au-delà de ce premier réflexe, notre expertise et notre savoir-faire devront se concentrer sur la proximité et le local. Notre force sera de mettre en avant la vraie vie, la vie de réalité telle que la vivent nos publics de tous âges. Enfin, les jeunes générations que nous devons conquérir apprécient l’authenticité. Depuis plusieurs mois, le développement durable est devenu une de leurs priorités. Comment, nous médias de service public, allons-nous apporter des réponses à leurs interrogations dans ce monde “délinéarisé” ? »