Daho fan de pop

Alors que « le roi de la pop francophone » sera tout l'été en tournée pour faire suite à la sortie de son onzième album, Blitz, les radios des MFP consacrent leur grande série estivale aux presque quarante ans de carrière d'Étienne Daho. Une saga inédite en neuf épisodes réalisée pour Les MFP par Jean-Luc Lehmann (RTS), à suivre tout l'été sur France Inter, La 1ère RTS, La 1ère RTBF, ICI Radio-Canada Première et RFI.

À PROPOS DE LA SÉRIE

De Mythomane à Blitz, Étienne Daho a traversé pas loin de quarante ans de l’histoire de la pop française se renouvelant à l’occasion de chaque album. Au fil des ans, en douceur, il s’est imposé comme l’un des grands de la scène francophone.

Sa passion pour la musique ne l’a jamais quitté depuis l’époque où il vendait des disques à Rennes ou officiait en qualité de DJ dans quelques clubs bretons. Aujourd’hui, il communique encore son amour de la musique chaque fois que l’occasion lui en est donnée. Du Velvet Underground à Françoise Hardy en passant par Syd Barrett, ses influences se nichent dans l’univers musical de ses albums.

Se fiant depuis toujours à son instinct, Étienne Daho trace une route qui laisse, au fil de ses rencontres et des collaborations, entrevoir une véritable œuvre riche et cohérente.

De sa petite enfance en Algérie à son adolescence à Rennes en passant par l’explosion de la «Dahomania» quelques années plus tard, ces émissions retracent l’itinéraire d’un artiste vénéré tant par le grand public que par les spécialistes de la musique.

Écrite et réalisée par Jean-Luc Lehmann et Matthieu Ramsauer (RTS), Daho fan de pop est une série de neuf épisodes d’une heure consacrée à cet artiste sans concession.

Pour mieux cerner la complexité du personnage, de nombreux intervenants s’expriment à propos d’Étienne Daho : ses amis d’enfance, des personnes de son entourage professionnel mais aussi des personnalités avec lesquelles il entretient des liens privilégiés tels Jane Birkin, Françoise Hardy, Lou Doillon, Brigitte Fontaine, Dominique A et bien d’autres encore.



LES NEUF ÉPISODES

Épisode 1 : « Le Passager » L’enfance d’Étienne Daho se déroule à Oran. Elle est ponctuée de moments extraordinaires passés en bord de mer au cap Falcon. C’est à cette époque que remontent les origines de sa passion pour la musique. Tous les désirs du jeune Étienne convergent vers le juke-box qui trône dans l’établissement balnéaire géré par ses tantes. Un lieu où il ne retournera jamais pour ne pas abîmer ses sensations de paradis. La guerre précipitera son départ pour la France et son arrivée à Rennes.

Épisode 2 : « Tous les chemins mènent à Rennes » À la fin des années 70, Rennes devient la capitale française du rock. Des groupes comme Marquis de Sade font parler d’eux au-delà de la Bretagne. Très rapidement, toute la presse branchée se précipite dans cette ville pour relater ce nouveau phénomène musical. C’est dans cette ambiance créative que le parcours d’Étienne Daho prend ses racines. Son nom sera à tout jamais associé à Rennes.

Épisode 3 : « New York ailleurs » Dans les années 80, Étienne Daho goûte au succès avec Le Grand Sommeil. Au début de la décennie suivante, il publie son célèbre album Paris Ailleurs. Cet album enregistré à New York connaîtra un succès fulgurant le propulsant au sommet de la célébrité. À sa sortie, l’album est classé par la critique comme l’un des sommets de la pop française.

Épisode 4 : « Une vie martienne » Pour nos vies martiennes est le quatrième album d’Étienne Daho. Avec ce disque, il prouve qu’il est là pour durer. Des titres comme Des heures indoues ou Bleu comme toi symbolisent l’ouverture du champ musical d’Étienne Daho. La diversité de ses mélodies prend racine dans ses premiers émois musicaux. Elle se complète avec la déflagration liée à la découverte du Velvet Underground. Un temps où Étienne vivait encore à Rennes, habité par ses idoles qu’il finira par rencontrer.

Épisode 5 : « Avec ça vous ne signerez jamais » Adolescent, Étienne Daho écrit des chansons dans son petit carnet rouge qu’il garde bien précieusement pour lui. Alors qu’on lui proposait à cette époque de devenir le chanteur d’un groupe, il était tétanisé à l’idée de se produire devant les autres. Les tout premiers enregistrements du jeune artiste sont réalisés par un ingénieur du son de fortune, un ami journaliste armé d’un petit micro. De ces premiers balbutiements suivis par de véritables maquettes naît Mythomane. Un premier album vendu à mille exemplaires à sa sortie.

Épisode 6 : « L’enfant du Paradis » Après l’immense succès de Paris Ailleurs, Étienne Daho a besoin de se retrouver tant sur le plan musical que personnel. Eden, un album électro-pop enregistré à Londres, annonce le renouveau de l’artiste. Ce disque boudé tant par la critique que par le public à sa sortie compte aujourd’hui parmi les meilleurs dans sa discographie. Cet album marque un tournant dans la manière dont Étienne Daho abordera son métier.

Épisode 7 : « Divinités punk » Parmi les rencontres fondatrices de l’œuvre d’Étienne Daho : Les Stinky Toys. Alors que Daho ne chante pas encore, il s’ingénie à faire venir son groupe fétiche à Rennes histoire de le voir sur scène. Ce moment tracera le début de la route professionnelle d’Étienne. Quelques années plus tard, il aura la même audace en proposant à Jeanne Moreau de monter avec lui Le Condamné à mort de Jean Genet.

Épisode 8 : « Dahomania » La Notte La Notte fait partie des albums mythiques d’Étienne Daho. La pochette où on le découvre vêtu d’un T-shirt breton, un perroquet sur l’épaule s’inscrit aujourd’hui dans l’imagerie des années 80. Sur le plan musical, cet album, sorte de chronique de l’été 83 sur la côte d’Émeraude, marquera l’histoire de la pop française. La Dahomania est née et grandira encore avec Pop Satori.

Épisode 9 : « La musique dans la tête » De la scène aux studios d’enregistrement, Étienne Daho vit la musique en permanence. Toujours, il cherche à se renouveler se fiant à son instinct au gré des rencontres et des découvertes. Blitz, sorti en 2017, en est l’incarnation parfaite puisque cet album enregistré à Londres marque probablement le début d’une nouvelle aventure musicale.


> Les autres séries radiophoniques de l'été 2018 coproduites par Les MFP :
– Musique : Carrefour des Amériques, saison 3 ;
– Info : Les effets concrets du changement climatique.

Toutes les diffusions

Retrouvez tout l'été les neuf volets de la série consacrée à Étienne Daho sur les antennes et les sites des radios partenaires des Médias Francophones Publics.